trucComment faire cuire un rôti

On peut rôtir de grosses pièces de viande : poulet, dinde, gigot d’agneau, rôti de boeuf ou de veau, etc. On peut rôtir au four ou à la cocotte.

La viande a tendance à rendre beaucoup d’eau, et à réduire à la cuisson. Lorsqu’il s’agit d’un rôti, il existe une astuce pour qu’il garde son poids à la cuisson, tout en conservant son moelleux : plongez votre rôti, cru, quelques minutes dans de l’eau bouillante. Puis sortez-le, séchez-le, faites le dorer dans un peu d’huile sur toutes ses faces.

Sortez la viande du réfrigérateur au moins 1 heure à l’avance, afin d’éviter les écarts de température.

Choisissez un plat bien plus grand que la pièce à rôtir, afin que la chaleur se diffuse bien partout.

Il vaut mieux préférer une cuisson en cocotte de fonte, plutôt qu’au four, pour que le rôti conserve mieux ses sucs. Gardez la cocotte couverte durant toute la cuisson.

Ne saler la viande qu’en fin de cuisson ;

Ajoutez à la viande quelques légumes qui additionneront leur saveur à celle de la viande, tout en lui apportant de l’eau et du moelleux : une ou deux carottes, un ou deux gros oignons, une tomate... Ajoutez aussi un demi-verre de vin blanc.

Pour que la viande soit juteuse, enlever la ficelle qui entoure le rôti un peu avant la fin de la cuisson ;

Ne servez pas la viande tout de suite après cuisson. Laissez-la tiédir quelques minutes dans la cocotte sans enlever le couvercle, afin qu’elle absorbe un peu du jus de cuisson.

Une astuce de grand chef : la cuisson à basse température, qui donne une viande particulièrement moelleuse. Faites dorer quelques minutes la pièce dans un peu d’huile chaude, sur toutes ses faces, puis mettez-la au four à 90°. Comptez au minimum 1 heure par kilo de viande, voire plus. Vous obtiendrez une viande fondante et juteuse.